Equipe permanente

BOISSEL-CORMIER Nancy

Elle est artiste bharata-nāṭyam et docteure en esthétique, sciences et technologie des arts. Elle est rattachée au laboratoire EA 1573 Scènes du monde, création, savoirs critiques de Paris 8. Elle est chargée de cours à l’Université de Franche Comté à Besançon.

BOSCH Wilfried

Docteur en Études Théâtrales (Univ. Paris 8). Metteur en scène, traducteur, pédagogue.

Allocataire de Recherche puis Attaché d’Enseignement et de Recherche en Études Théâtrales de l’Université de Paris 8, chercheur associé de l’équipe d’accueil Scènes du monde, création et savoirs critique ( EA 1573 –Université Paris 8 ), son domaine d’investigation porte sur la relation du théâtre et des sciences.

CHANQUIA-AGUIRRE Mercedes

Elle est danseuse, chorégraphe, comédienne et metteure en scène. Pianiste diplômée à Buenos Aires, en Argentine, où elle a fait une Maîtrise en Droit. Diplômée professeur de la Technique F. Mathias Alexander à Paris, formée en danse et composition chorégraphique, elle fonde et dirige sa compagnie LES ODES BLEUES pour laquelle elle reçoit le Prix Tatiana Barbakoff au Concours International de Danse Volinine 95 et met en scène Le Mandarin Miraculeux pour l’Orchestre Symphonique de Budapest dirigé par le Maître Ivan Fischer. Diplômée en master Arts de la scène-PCAI à l’université Paris 8, elle développe avec sa nouvelle compagnie MASSIVACORTISONE, une oeuvre en forme d’installation performative hybride.

CHEN Chu-Yin

Initiée très jeune à Taïwan à la pratique du dessin automatique, diplômée de l’ENS des Beaux-Arts de Paris et docteur en Esthétique, sciences et technologies des arts, Chu-Yin Chen est artiste et professeur en Art numérique de l’université Paris 8, directrice de l’équipe de recherche Image numérique et réalité virtuelle du laboratoire Arts des images et art contemporain (EA4010).

DE BOUTTEVILLE Sobral Monique

Elle est doctorante en cotutelle à l’EDESTA (Paris 8) / NAEA (Centre de Hautes Études Amazoniennes – Université Fédérale du Pará), elle s’intéresse à l’art populaire en Amazonie et sa mémoire. Elle enseigne depuis trois ans dans l’enseignement supérieur en fran-çais, en tant que doctorante contractuelle puis ATER. Elle développe parallèle-ment un travail artistique de comédienne, auteure et metteure-en-scène dans les compagnies de théâtre 4 Pontas et Cie Ibrida.

FIGUEIREDO Silvio Lima

Elle est docteur en communication. Il est professeur dans les cursus de doctorat et master du NAEA – Centre de Hautes Études Amazoniennes – à l’Université Fédérale du Pará – Brésil. Rattaché au laboratoire des études sur le Développement Socio-environnemental des Tropiques Humides, il est l’auteur de divers ouvrages dont Turismo, lazer et planejamento Urbano e Regional publié aux éditions NAEA en 2008 et Mestres da Cultura publié aux éditions EDUFPA en 2006. Créons au musée : performances et médiations des arts vivants.

FUSELIER-SOUZA Ivani

Elle est maître de conférences en Sciences du Langage à l’université Paris 8 et enseignante-chercheure au CNRS-UMR7023 (SFL-LGS). Ses enseignements-recherches portent sur : les langues des signes (approches sémiologiques et sociolinguistique sous l’angle de l’écologie sociale), l’art et la littérature Sourde, symbolique du corps et du geste. Développe un travail corporel avec la Hatha-Yoga et les danses traditionnelles en cercles dans différentes associations (Sophia, AMA à Asnières et Danse et Mouvement à Clamart).

LARAUZA Pierre

Il​ est un artiste pluridisciplinaire également impliqué dans la recherche universitaire. Il codirige t.r.a.n.s.i.t.s.c.a.p.e depuis 2003 avec la chorégraphe Emmanuelle Vincent où ils explorent le mouvement dans des formes chorégraphiques hybrides, l’amenant à s’intéresser à l’immersion de la danse dans les musées. En parallèle, il développe un travail pratique et théorique autour de la notion de ‘sculpture documentaire’ dans lequel il crée des reconstitutions historiques de mouvements. Doctorant en Art et sciences de l’art à l’Université Libre de Bruxelles et à l’Académie Royale des Beaux-arts de Bruxelles, il est par ailleurs ​cofondateur au Vietnam de Máy xay sinh tố, un laboratoire transculturel dédié au métissage artistique.

LEBLANC Karine

Elle est une artiste professionnelle du théâtre dansé odissi. Elle est également doctorante à l’université Paris 8, où elle élabore une thèse qui a pour titre : Nouvelles esthétiques du théâtre dansé odissi, Entre Orissa (État) et Inde contemporaine, sous la direction de Katia Légeret.

LIBERGE Marie-Luce

Elle est docteure de l’EDESTA (Université Paris 8) et l’auteure d’Images et violences de l’histoire (L’Harmattan, 2014). Elle a récemment dirigé l’ouvrage Rire, violence, histoire, dans les images et les oeuvres (L’Harmattan, 2016). Ses recherches portent sur l’oeuvre plastique et poétique en lien aux traumatismes historiques. Sa thèse, dirigée par le professeur Eric Bonnet, est focalisée sur la question du rire dans les oeuvres en lien à la violence de l’histoire. Elle participe régulièrement à des colloques internationaux en lien aux sujets précités. Elle a été allocataire de recherches à l’Université Paris 8 où elle enseigne depuis quatre ans, d’abord en tant que doctorante contractuelle, puis en tant qu’ATER.

LIRIO Gabriela

Elle est professeur de Théâtre à l’Université fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ). Elle a fondé et dirigé (2013-2015) le Master en Arts de la Scène à l’École de Communication ECO-UFRJ de Rio. Elle est diplômée de l’Université pontificale catholique de Rio de Janeiro/PUC- Rio (Communication Sociale, Journalisme, 1995), où elle a obtenu son diplôme de Master en 1999 et a soutenu sa thèse en Littérature en 2004. Elle a également participé à un Programme doctoral sur le Théâtre à l’Université Paris III (Sorbonne-Nouvelle), sous la direction de Georges Banu, en 2002 et a déjà publié dans différentes revues internationales (Urdimento, Sala Preta, Opercevejo, Art&Cultura, Moringa, entre autres). Auteur de ‘Cinema e Teatro: Interseções’ et de ‘A Procura da Palavra no Escuro’, Gabriela Lírio a suivi en 2016 un programme postdoctoral à l’Université Paris III (Sorbonne-Nouvelle). Actuellement, elle développe les recherches « Théâtre et technologie » et « L’autobiographie dans la scène contemporaine ».

MARGNAC Géraldine

doctorante EA 1573 Scènes du monde, EDESTA/Paris 8, artiste de Bharata-Natyam

ROLAND Muriel

Elle est doctorante sous la direction de Katia Légeret, à l’EDESTA-Université Paris 8, artiste de théâtre, co-fondatrice de la Cie SourouS, du Festival Auteurs en Acte, de l’Escuela nacional de teatro – Santa Cruz-Bolivie. Ses recherches portent sur le geste théâtral en relation avec la cartographie chinoise du corps énergétique et l’art de Marcel Marceau.

SOURINTHA Minh

Il est cinéaste, réalisateur de pratiquement tous les films vidéos des projets de recherche Labex Arts-H2J et EUR Artec sur la performance au musée, portés par Katia Légeret. Minh Sourintha travaille au service vidéo de l’UFR Arts de l’université Paris 8. Il est diplômé en Lettres et Langues à l’Université de Marne-la-Vallée et du département Réalisation de La Fémis (Ecole Nationale Supérieure des Métiers de l’Image et du Son) à Paris. Il pratique la vidéo et le Judo (Fédération Internationale Autonome de Junomichi).

 

VADORI-GAUTHIER Nadia

Elle est artiste, docteure en esthétique de l’Université Paris 8 et formatrice en Body-Mind Centering®. Formée aux arts de la scène et de l’image, spécialisée dans diverses pratiques du mouvement, ses thèmes de recherche, basés sur la mise en oeuvre d’un continuum théo-rique-pratique, questionnent sensation, perception et représentation dans les processus de création, en relation aux publics et aux environnements naturels et urbains. Ses recherches se situent dans une perspective éthique et écolo-gique qui placent la relation et la résonance au coeur des processus. En janvier 2018, elle dirige la publication de l’ouvrage Danser/Résister, aux éditions Textuel. Elle mène, depuis 2015, un acte quotidien de résistance poétique : Une minute de danse par jour.

XIONG Guofan

Il est titulaire du DNSEP (diplôme national supérieur d’expression plastique) en juin 2015 à l’Ecole supérieure d’art des Pyrénées à Pau. Actuellement, il est designer graphique free-lance et il est étudiant-chercheur/doctorant du groupe GoD|Art de EnsADLab depuis 2016 et Lab INREV d’université Paris 8 depuis 2017.